Gad Elmaleh. Mardi, 27 Juin 2017


Ecrivez un Commentaire

Prenez un moment pour commenter et nous dire ce que vous pensez.

Commentaires des Lecteurs

jlé aime tt les 3 !!!
mais Gad bcp bcp bcp bcp plus ke arthur ou k’Elie ^^
gad…JTM !!!

Aujourd’hui, je suis en colère car je me sens trahie, en tant que citoyenne, par l’idée que je me fais du comportement autour de la Culture. En effet, avoir accès aux guichets du festival de Carthage pour la soirée de « Gad El Maleh » s’est avéré un parcours, pardon, une impasse où l’on perd sa dignité. Je vous livre des fragments de ce qu’a vécu le spectateur « lamda » qui en toute simplicité voulait un billet et de l’écoeurement qui en a découlé.

UN EXERCICE D’UTOPIE …. LES BILLETS POUR « GAD EL MALEH »

Comme pour beaucoup de tunisiens, le spectacle de Gad El Maleh aurait du être un moment plaisant de l’été 2007. MAIS, c’était sans compter avec l’incompétence et l’inefficacité des organisateurs. Ces excès sont intolérables et on a la singulière impression que la soirée de Gad El Maleh est une soirée privée, tellement privée que le public s’en trouve privé !!!

PETITE LECON DE CALCUL

Les billets du spectacle de Gad El Maleh ont été vendus, sur quatre points de vente, sur deux jours et en petite quantité. En tout et pour tout, en l’espace de ¾ d’heures, il n’y avait plus de billets !!! Nous avons compté que seulement une cinquantaine de personne avait obtenus des billets, sachant que chacun avait droit à 3 billets, cela veut dire que au maximum 150 billets ont été vendus à Carthage ce matin!!! Où est le reste… ? Le théâtre a une capacité de 10 000 places. En comptant large, 400 billets auraient été vendus par point de vente, cela ne fait que 1 600 billets par jour soit 3 200 billets au total…OU EST LE RESTE ?????

BUG

Réserver sur internet… Le festival de Carthage s’inscrit dans l’air du temps et cette vielle institution fait appel aux nouvelles technologies…Mais se hasarder sur le site pour réserver des billets en ligne tient de la gageure. En effet, il est impossible de valider les réservations !!!! DE QUI SE MOQUE –T-ON EN 2007 ?

POISSON POURRI

Tous ceux qui étaient présents à Carthage, ce matin, ont assisté à une parodie lamentable de vente de billets. Au-delà de l’incident, il est surtout affligeant que le public soit traité comme il l’a été. Où est le respect du citoyen, le respect de celui qui a fait la queue pendant des heures pour assister finalement à une mascarade…Aucun responsable n’était présent et surtout n’a daigné se montrer et présenter un minimum d’excuses aux idiots assommés par le soleil. Il est vrai que sous le soleil et entassés comme des sardines, nous ne pouvions être pris que pour du poisson pourri !!!

MARCHE NOIR AU SOLEIL

Devant témoins, dont je fais partie, un ouvrier du festival, s’est approché d’un de ses copains qui faisait la queue pour lui dire textuellement : « Va-t-en, je t’apporte les billets au magasin !!! » … La chose est tellement éloquente qu’elle laisse sans voix car ce ne sont pas des pratiques dignes du pays qui est le mien.

LA FIN FAUTE DE MOYENS

Il est bien triste de voir le festival tomber de plus en plus bas, si bas qu’il ne peut même pas se faire de mal !!! Il est honteux d’entendre et de lire à travers les médias, des organisateurs qui fanfaronnent, qui semblent fiers de leur stratégie de communication et refusent de se remettre en question. Qui aurait envie d’aller à Carthage, quand la programmation est nulle et que pour les rares bons spectacles, fournis par la coopération étrangère, le public est traité comme moins que rien ? Tout est discours mais dans les faits on ne peut que constater l’échec de ce festival. Il y aurait lieu soit de le privatiser, soit de l’annuler. En effet ce festival pourrait être auto suffisant mais il ne peut compter sur ces recettes propres vu que les spectacles clefs sont sur invitation et que le public payant n’y a pratiquement pas accès.

La vraie question est : jusqu’à quand, le public devra composer avec cette gabegie ? Pour ma part, c’est clair : ce sera sans moi, fini, on ne m’y reprendra plus…Le Festival de Carthage ne mérite plus qu’on s’y intéresse.

Frida Dahmani

je suis vraiment desolee de ce qui s’est passe par rapport au site; en tout cas nous les fans serons toujours la pour une evnetuelle aide

Je recherche un gars qui s’appelle Baptiste-Siloé. Si vous pouviez m’aider à le retrouver. Je suis une écrivaine-poète de 20 piges qui s’est chopé un coup de soleil, un coup de je t’m. Et qui sait plus quoi faire.

A Baptiste-Siloé:

Tes yeux sont
Une terre assoiffée et sans o
Car l’o est dans l’olympe
Et tu es sur la terre
Tes yeux forgés d’argile
Pour créer mes mystères
Et les étoiles du Vent
Tombées
Dans ce terreau fragile
Le sang de tout ton corps
A gagné tes pupilles pour y
Chercher
Ce douloureux pouvoir et fait
Mère de mon Nom
Un regard éphemère.

Guenièvre P.

ps: Si vous pouviez demander à pleins d’autres artistes de m’aider, ce serait super cool. Je vous paye en poèmes gratis si vous voulez. (des artistes comme gad elmaleh, erik et ramzi, fatal bazouka, marion cotillard… (le plus possible)) c’est un défi pour le monde des arts que de retrouver ce Bryan (ça commence aussi par B, alors je l’appelle Bryan s’il le veux).

Merci !!!!!! (chiche ou pas chiche?)

Pauline G.

kiss pesce love choubidoubidou!

J’aurai bien aimé savoir si Gad Elmaleh donnerait des autographes demain soir au palais des sports.
C’est pour tous mes amis qui ne peuvent pas venir et ça me ferait vachement plaisir de leur faire cadeau d’une signature de ce … ce … Dieu sur terre … qui qui nous rend complètement dingue et avec qui on apprend ses textes par coeur très loin des longues et difficiles leçons de maths..
breff voilà bisous tout le monde

je suis fan de Gad Elmaleh.
Quelqu’un peut me dire comment le rencontrer!!!



Gad Elmaleh. Les toutes dernières nouvelles. Biographie, filmographie, spectacles, vidéos, photos. Tournée 2014. Boutique en ligne. Forum de discussions Gad Elmaleh.info.